73132100028
Prendre soin des patients en soins palliatifs

VALORISABLE AU TITRE DU DPC

BOITE INFOS

Lieux :

E-Learning, en ligne

Horaires :

sans objet

Dates : 

Sur demande

Durée :

4 heures en distanciel

Délai d'accès : 

L'inscription est possible toute l'année en cours

Accessibilité aux personnes en situation de handicap : 

N’hésitez pas à nous faire connaître vos besoins spécifiques en contactant notre

référent handicap : Mme Solène CIRODDE 
09 83 73 00 17

solene.cirodde@beonesante.org

Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu ?

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est une obligation que chaque professionnel de santé doit satisfaire dans le cadre d’un parcours de  trois ans en participant plusieurs actions de DPC (au moins deux sur trois ans).

Le DPC a pour objectif l’amélioration de la qualité des soins selon les méthodes et les modalités définies par la HAS associant deux activités : la mise à jour ou l’acquisition de connaissances, qui peut notamment se faire dans le cadre de la participation à un des sessions de DPC dans le cadre du Congrès et l’analyse des pratiques professionnelles assurée par Be One santé en aval du Congrès.

Tarif et modalités de prise en charge

Le programme de DPC utilise 4 heures de DPC sur votre budget total de 21 heures par an, d'une valeur de 165,68 €.

Indemnisation supplémentaire par l'ANDPC

Une fois le programme finalisé et validé, l’ANDPC vous verse directement une indemnité complémentaire de 67,52 €.

Quelles sont les catégories de professionnels concernées par ce programme ?

Infirmier Diplômé d'Etat (IDE)

Méthode mobilisée et modalités d'évaluation

Conformément à l'avis du comité d'éthique de l'ANDPC du 17 décembre 2018, le programme de DPC mis en place par l’ODPC Be One Santé est valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication.

Il s’articule en deux temps : 

·       La participation aux sessions sous forme d'atelier DPC dans la salle dédiée au DPC

·       Évaluation des connaissance par pré-test et post-test

Inscription

N'oubliez pas de vous inscrire aussi sur mondpc.fr

Pré-requis

Ce programme DPC distanciel s'adresse aux infirmières qui souhaitent améliorer ou consolider leurs connaissances sur la prise en charge des patients en soins palliatifs.

Objectifs de l'action DPC

A la fin de la formation, l'apprenant doit être capable de :

• Identifier les besoins spécifiques d'une personne et de son entourage en situation de fin de vie, de deuil, de déni, de refus,

• Conduire une démarche de communication adaptée à ces situations,

• Développer des connaissances et des habiletés visant à la réalisation de soins de confort et de soins palliatifs en situation de fin de vie.

Contenu de la partie présentielle​

Auto-évaluation des pratiques professionnelles

[Quiz de connaissances ; Auto évaluation des pratiques professionnelles]

Introduction : 

  • Connaître les références scientifiques et réglementaires

  • Circulaire LAROQUE du 26 août 1986 : relative à l’Organisation des soins et à l’accompagnement des malades en phase terminale

  • Rapport DELBECQUE remis en janvier 1993 qui fait de nombreuses propositions et recommandations sur l’organisation des soins palliatifs

  • Loi n° 99-477 du 09 juin 1999, visant à garantir l’accès aux soins palliatifs pour tous, en le présentant comme un droit

  • Loi n°2002-303 du 04 mars 2002, dite Loi KOUCHNER, relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé

  • Loi n° 2005- 370 du 22 avril 2005, dite Loi LEONETTI, relative aux droits des malades et à la fin de vie

  • Décret n° 2006-122 du 6 février 2006 impose aux établissements médico-sociaux d’hébergement un volet soins palliatifs dans le projet de soins

  • La philosophie des soins palliatifs : définition (SFAP), démarche palliative, valeurs du « prendre soin ».

  • Loi n° 2016-87 du 2 février 2016, dite loi Claeys-Léonetti créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

  • Plan national 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie

  • Appréhender les différentes représentations de la mort

  • Les représentations de la mort

  • Définir les soins palliatifs et situer ces soins dans une prise en soins holistes du patient

  • Notion de prise en soins globale du mourant : les Soins Palliatifs

  • Situer cet enseignement en lien avec les autres unités d’enseignement

  • Le contenu de ce module et les liens avec les autres UE : caractère obligatoire de cette UE par rapport aux anciens référentiels une validation spécifique de l’UE un contenu réparti en CM, TD et temps personnel.

  • Liens avec :

  • - 4.2 S2 et 4.2 S3 4.2 S5 Soins relationnels

  • - UE 1.1. S1 et UE 1.1S2 : Psychologie, sociologie, anthropologie

  • - 2.11 S5 Pharmacologie

  • - 4.4 S5 Thérapeutique et contribution au diagnostic médical

  • - 5.1. S1 Accompagnement de la personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

  • - 5.2 S2 Evaluation d’une situation clinique

  • - 5.5 S5 Mise en œuvre des thérapeutiques et coordination des soins

  • - 2.6 S5 processus psychopathologiques

  • - 2.9 S5 Processus tumoraux

Les étapes de la fin de vie et du deuil : 

  • Connaître et comprendre les différentes étapes de la fin de vie et du deuil

    • Les symptômes et comportements de la personne en fin de vie

      • Evaluation et prise en charge des symptômes de fin de vie : échelle ESAS

    • Les étapes de la phase palliative

    • Les étapes du deuil

    • Les deuils compliqués

La douleur et son évaluation, la souffrance: 

  • Savoir identifier, évaluer et soulager la douleur et la souffrance

    • Accompagnement de la douleur physique

      • Prise en charge de la douleur à

      • Diagnostic de la douleur et évaluation

    • Accompagnement de la souffrance morale

La prise en compte des besoins psychologiques, sociaux et spirituels : 

  • Savoir tenir compte des besoins psychologiques, sociaux et spirituels dans sa pratique clinique

    • La dimension spirituelle de la mort

    • Le travail du deuil

    • Le travail du trépas

L’accompagne ment de la personne et de sa famille : 

  • Savoir accompagner la personne en fin de vie et sa famille

    • La place des familles et des proches dans l’accompagnement

    • La prise en compte des souhaits de la personne en fin de vie et de ses proches ; les directives anticipées

    • Le sens de ce qui est vécu

    • Le besoin de liens et de déliens

    • La mise à disposition d’un lieu d’accueil et de recueil

Les soins palliatifs, confort, relation, communication : 

  • Définir une posture professionnelle permettant d’apporter apaisement et sérénité

    • Une posture professionnelle permettant d’apporter apaisement et sérénité

  • Appréhender et utiliser dans sa pratique clinique les différents modes de communication avec un mourant

    • La relation d’aide et la communication avec le mourant : écoute, toucher-langage, langage du silence

Les traitements palliatifs, analgésie, sédation, adjuvants nutritionnels, médication, hydratation : 

  • Savoir la pharmacologie, la surveillance de l’efficacité des traitements et le dépistage des effets indésirables

    • Prise en charge médicamenteuse et non-médicamenteuse

    • La réflexion éthique :

      • Principes éthiques, renoncement thérapeutique

      • 4 grands principes éthiques en soins palliatifs : principe d’autonomie, d’humanité, de proportion, de futilité.

L’offre de soins palliatifs : 

  • Connaître les différentes offres de soins palliatifs

Les sentiments et émotions des soignants dans l’accompagnement de fin de vie : 

  • Appréhender ses sentiments, ses émotions (présence d’un schéma dans le document de l’ANDPC)

    • Fatigue,

    • Peur,

    • Sentiment d’impuissance

    • Détresse spirituelle

    • Image corporelle perturbée (le corps de l’autre, celui du professionnel de santé)

    • Douleur

    • Deuil problématique

    • Chagrin chronique « Le chagrin, soit il sort lentement et longtemps par les yeux, Soit il se fait tranchant et il sort par la bouche, Soit il reste au fond du cœur et un jour le cœur explose » Proverbe Afghan

  • Identifier les différents moyens d’éviter l’épuisement professionnel

    • Prendre soin de soi pour prendre soin de l’autre: La philosophie du coquelicot (Rosette Poletti et Barbara Dobbs) ou la prévention de l’épuisement professionnel

 

De novice à expert : les formations universitaires DU, Master, recherche infirmière en soins palliatifs.

Les soins palliatifs : un travail d’équipe pluri professionnel : 

  • Comprendre le rôle de chacun et la nécessité de travailler en équipe pour ce type de prise en soins

    • Rôle de chacun ; complémentarité

    • Développer le rôle de l’AS

Soins palliatifs de l’enfant et de l’adolescent :

  • Acquérir des connaissances sur la démarche palliative chez l’enfant et l’adolescent

    • L’éthique et la philosophie des soins palliatifs auprès des enfants et des adolescents.

    • La relation triangulaire : dynamique relationnelle et limites.

    • Les annonces autour de la maladie grave.

    • Les soins de support : soins curatifs, soins palliatifs, soins terminaux.

    • L’écoute et l’accompagnement.

  • Accompagner l’enfant qui souffre et dont la mort est proche

    • La détresse infantile : processus d’attachement (J. Bowlby) et de détachement, angoisse et séparation.

    • Les représentations et les enjeux psychiques de la douleur chez l’enfant malade.

    • Les étapes de la séparation (Kubler-Ross).

    • Les périodes autour de l’accompagnement de l’enfant qui va mourir.

    • Les soins et besoins spécifiques de l’enfant en fin de vie.

    • L’enfant et la mort.

    • L’aide psychique de l’enfant en phase terminale.

  • Soutenir et aider les familles

    • L’impact sur les familles : détresse des familles, place de la fratrie, bouleversement des liens familiaux et amicaux.

    • Le soutien aux familles.

Soins palliatifs de l’enfant et de l’adolescent :

  • Acquérir des connaissances sur la démarche palliative auprès des résidants

    • Données contextuelles Les soins palliatifs en EHPAD :

      • un droit pour les résidants, un devoir pour les professionnels

      • ce qui nécessite : volonté commune du directeur et du médecin coordinateur, compétences, démarche éthique, un travail interdisciplinaire, un travail en réseau

  • Accompagner la personne âgée dont la fin de vie est proche

    • Les stades du mourir et les particularités du sujet âgé Importance de connaître son histoire de vie

    • Les quatre piliers de l’Humanitude : le regard, la parole, le toucher, la verticalité

  • Accompagner la personne âgée démente dont la fin de vie est proche

    • La fin de vie des résidants déments

  • Soutenir et aider les familles

    • Ethique des soins palliatifs auprès des personnes âgées

    • Accompagner la famille

Fin de la formation :

[Quiz de connaissances final ; Consultation de la bibliographie ; Auto-évaluation finale des pratiques professionnelles]

  • Auto-évaluation

  • Bibliographie