VALORISABLE AU TITRE DU DPC

BOITE INFOS

Lieux :

Date :

Durée :

Horaires :

Accéssibilité :

Modalités de prise en charge

Le programme de DPC utilise 7 heures de DPC sur votre budget total de 14 heures pan an.

Indemnisation supplémentaire par l'ANDPC

Une fois le programme finalisé et validé, l’ANDPC vous verse directement une indemnité complémentaire de 236 €

Qu'est-ce que le Développement Professionnel Continu ?

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est une obligation que chaque professionnel de santé doit satisfaire dans le cadre d’un parcours de  trois ans en participant plusieurs actions de DPC (au moins deux sur trois ans).

Le DPC a pour objectif l’amélioration de la qualité des soins selon les méthodes et les modalités définies par la HAS associant deux activités : la mise à jour ou l’acquisition de connaissances, qui peut notamment se faire dans le cadre de la participation à un des sessions de DPC dans le cadre du Congrès et l’analyse des pratiques professionnelles assurée par Be One santé en aval du Congrès.

Quelles sont les catégories de professionnels concernées par ce programme ?

-  Métiers du soin infirmier
Infirmier Diplômé d'Etat (IDE) d'exercice libéral

Note :

Conformément à l'avis du comité d'éthique de l'ANDPC du 17 décembre 2018, le programme de DPC mis en place par l’ODPC Be One Santé est valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication.

Il s’articule en deux temps : 

·       La participation aux sessions DPC dans la salle dédiée au DPC

·       Un temps de mise en œuvre et de mesure de l’action d’EPP suite au congrès sur une sur le lieu de travail.

Inscription

N'oubliez pas de vous inscrire aussi sur mondpc.fr

Objectifs de l'action DPC

Cette action de formation est destinée aux professionnels de santé quel que soit leur mode d'exercice. Elle a pour objectif principal l'approfondissement des connaissances et des compétences concernant les soins palliatifs pour un meilleur accompagnement des patients en fin de vie. 

La formation présentielle s’articule autour des axes suivants : 

Connaitre les concepts fondamentaux :

- Éléments de définition

- Cadre juridique des soins palliatifs et de fin de vie

Accompagner le patient et les proches : 

- Développer une approche relationnelle 

- Comprendre la souffrance du patient et de sa famille

- Communiquer avec le patient et sa famille

Construire une attitude éthique : 

- Identifier la juste distance avec le patient, la famille, le reste de l’équipe

- Développer ses capacités relationnelles, ses attitudes d’écoute et d’empathie

- Se ressourcer pour rester un professionnel

Identifier les modalités de l’accompagnement en fin de vie :

- Savoir mettre en œuvre les soins palliatifs en fonction des besoins- Instaurer un travail d’équipe pluridisciplinaire et repérer la nécessaire distanciation

- Conduire une réflexion en interdisciplinarité pour repérer les postures, les façons d’agir en matière d’accompagnement et de communication dans les situations de fin de vie

Contenu de la partie présentielle​

Objectifs de l’action DPC :

La formation présentielle s’articule autour des objectifs suivants : 
• Actualiser ses connaissances sur le concept « AGRESSIVITÉ » et « VIOLENCE » dans le domaine de la santé (réalités et significations)
• Connaître la protection des soignants
• Connaître les mécanismes relationnels et situationnels qui génère l’agressivité et la violence (émotions, ressentis, vécus, etc…)
• Savoir gérer ses émotions dans ses relations (collègues, maladies et famille)
• Comment se reconstruire après une agression

Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) à Chaud

Immédiatement après la séance de formation, une première étape de la phase d’EPP se déroule en présentiel. Cette première session consiste à :

  • Rappeler aux participant la méthode de l’Audit Clinique Ciblé (ACC) et la démarche de l’EPP.

  • Aider les participants à identifier le critère d’amélioration à mettre en place dans leur pratique en fonction des éléments vus pendant la formation et qui constituent le référentiel de l’ACC. La démarche consiste, pour le participant à identifier un point potentiel d’amélioration par rapport à sa pratique et de mettre en place une action d’ACC qui lui soit propre en fonction de sa pratique, de son contexte d’exercice et de son environnement.

  • Aider les participants à constituer leur grille d’audit

Les éléments de l’ACC sont retracés dans une grille d’audit et un appui méthodologique remis pendant la séance

Contenu de la partie non présentielle​

La seconde étape de l’EPP s’effectue dans le service ou dans le cabinet des professionnels de santé participant. Suite à la session présentielle qui a permis d’identifier un critère d'amélioration en comparant leur pratique à l’apport de connaissance qui vient d’être apporté lors de la formation présentielle, il s’agit dans cette étape de :

·       Rechercher la présence de ce critère à améliorer en tirant au sort 10 dossiers parmi ceux de la population cible suivie avant l’apport de connaissance pour évaluer ce critère et le potentiel d’amélioration

·       Mettre en place une action d’amélioration

·       Puis refaire le même audit en tirant au sort à nouveau 10 dossiers parmi la population cible de patients pris en charge après l’apport de connaissance

Infos institutionnelles

N° SIRET : 813 804 358 00014

NAF : 7022z

SAS Capital social = 3700 €

N° d’identification TVA : FR 07 813 804 358

Organisme de formation continue : 53 35 09 821 35

Contacts

15 rue des Bonnets rouges

35740 Pacé

Téléphone : 09 83 73 00 17

eric.ducos@beonesante.org